La chine familiale

 

Je ne suis pas revenue de mon week end en famille les mains vides.
Ma passion pour le vintage n’est pas passée inaperçue chez mes proches, je pense même parfois les soûler avec ça, mais ils ne disent rien. Certains comme ma maman, chinent même pour moi, à la recherche de l’objet tant convoité, comme une chasse au trésor, elle est sur le coup, les yeux grands ouverts à chaque sortie. Il y a aussi ceux qui vident leurs placards et pensent à moi. C’est aussi ça l’esprit du vintage. Donner une deuxième vie ( parfois une troisième ! ) aux objets au sein de sa propre famille. Une attention qui me touche particulièrement.
Mon trésor se compose d’une planche à fromage, j’avais déjà hérité des tasses assorties, deux tasses Arcopal à fleurs, et un pot Henkel que je cherchais depuis un moment. Pas besoin de courir les vides greniers, c’est eux qui sont venus à moi, pour ma plus grande joie !

Encore merci…

Elo

Ce contenu a été publié dans Comme chez mémé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La chine familiale

  1. florette dit :

    La planche à fromage trop belle! J’ai acheté des peintures avec le même genre de dessin au Mexique. En tous cas, belles trouvailles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>